Le dispositif FLAM

Le programme « Français langue maternelle » (FLAM) a été créé en 2001 par le ministère des Affaires étrangères, à l’initiative d’élus représentant les Français établis hors de France. Le dispositif d’appui financier aux associations FLAM a été confié en 2009 à lAgence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), à la suite des recommandations des états généraux de l’enseignement français à l’étranger.

Son objet est d'apporter un soutien à des initiatives extrascolaires visant à favoriser la pratique de la langue française chez des enfants ressortissants français scolarisés localement, dans une autre langue que le français.

Cet appui s'effectue principalement via un soutien financier annuel, décrit ci-dessous. Un stage de formation à destination des intervenants des associations FLAM est également organisé chaque année.
 

Objectifs et public :

L’objectif premier du dispositif d’appui financier aux associations FLAM est de permettre à des enfants français établis à l’étranger de conserver la pratique de la langue française et le contact avec les cultures française et francophones en suivant, dans un contexte extrascolaire ou parascolaire, des activités spécifiques.

Ce dispositif peut répondre aussi bien aux besoins de familles binationales dont la résidence dans un pays donné est souvent de longue durée qu'à ceux de familles expatriées pour des périodes moins longues qui, pour des raisons diverses, ne scolarisent pas leurs enfants dans des établissements d'enseignement français à l'étranger. S’il vise à répondre prioritairement aux besoins des familles françaises, ce dispositif peut également s’adresser à des familles d’autres nationalités dont les enfants ont une connaissance minimum du français.

Les activités de langue et culture françaises s’adressent à tous les enfants âgés de 5 à 16 ans au moment de leur inscription annuelle. Leur mission étant d’assurer un bain linguistique et culturel dans un cadre extrascolaire complémentaire, elles n’ont aucunement vocation à se substituer à l’enseignement scolaire (qu’il soit dispensé dans un établissement national, homologué, labellisé ou bilingue à programme national).

Les activités des associations FLAM ne doivent pas non plus entrer en concurrence avec les cours de français langue étrangère (FLE) et de certifications linguistiques du réseau culturel français, qui s’adressent en priorité à un public non français et non francophone.

 
Principes d'attribution et de suivi des subventions

Les subventions sont attribuées pour un an, à la suite d’une commission annuelle.

Deux types de subvention sont attribués par l’AEFE :

  1. Subventions annuelles d’appui aux associations FLAM

  2. Subventions pour l’organisation de regroupements régionaux FLAM

Toute demande qui ne parviendrait pas dans les délais impartis pour la campagne et tout dossier incomplet seront rejetés.

Pour en savoir plus, consulter le Guide administratif et financier du dispositif FLAM.

Pour plus de renseignements, vous pouvez également contacter le service pédagogique de l'AEFE, en charge du suivi administratif du dispositif FLAM : candidatures.associations-flam@aefe.fr